Celui qui craint Dieu, l’éternel lui montre le chemin à suivre.

Dieu nous a montré le chemin jusqu’à cette phase 3. Genèse 1:26 à 29 Pour toute personne ayant été religieuse, l’histoire de la création est connue, Comment Dieu créa la terre en 6 jours et l’Homme pour être son administrateur. Dieu a d’abord créé la forme, puis le contenu, puis l’administrateur ( Dieu à créé la terre, puis tout ce qu’elle contient, puis l’Homme). Dieu est méthodique, Il travaille comme un maître architecte, il a créé la forme, le contenu puis l’homme, administrateur de l’univers, son représentant plénipotentiaire. C’est cela la place de l’homme dans la pensée de Dieu. Dieu l’a fait pour qu’il soit son représentant. L’islam n’attribue aucune vocation à la femme dans les desseins éternels de Dieu, la femme n’ayant pas été créée dès le départ par le génie créateur de Dieu donc, sa vocation est seulement l’homme dont elle a été créée (être épouse et enfanter ). Ça c’est l’islam. Mais, la bible dit que Dieu créa l’homme et la femme. La femme a de la place dans les desseins de Dieu. Pour que l’homme soit représentant de Dieu, Dieu exige une chose, la similitude à Dieu, la ressemblance était l’élément qualificatif (Dieu a fait l’Homme à son image et à sa ressemblance). Ainsi, si la nature de l’homme diffère de celle de Dieu, il est disqualifié. Dieu exigeait l’être avant le faire. Dieu explique clairement ce que l’homme doit faire : il avait été donné à l’homme, la régence, l’autorité sur la création. Mais, l’homme doit être qualifié dans son être par la ressemblance, la similitude à Dieu. Pour pouvoir gérer les affaires de Dieu, l’homme doit se conformer à l’être de Dieu. Nous devons aimer comme Dieu aime, être miséricordieux comme Dieu est miséricordieux, compatissants comme Dieu est compatissant, être parfaits dans 2 l’observance pleine de nos devoirs connus comme Dieu est fidèle à ne pas contredire sa parole, être bienveillants comme Dieu est bienveillant. Dieu a donné à l’homme une définition claire de sa tâche, être en autorité sur la création et faire tout ce que Lui, Dieu, ferait. Dieu a créé l’homme pour prendre soin de tout ce qu’Il a créé, Il l’a établi pour maintenir et continuer son oeuvre comme Il l’a faite. 1) Dieu qualifie 2) Dieu donne une tâche 3) Seulement après, Dieu donne un salaire Dieu donne une tâche claire à accomplir et Il pourvoie 1) l’être (être ce que Dieu veut que nous soyons, étant réconciliés à Lui par Christ) 2) le faire (Là tâche claire que Dieu nous a donné) 3) l’avoir (La provision de Dieu) Personne ne peut, personne n’a le droit de s’attendre à un salaire alors qu’il va faire une tâche que Dieu ne l’a pas appelé à faire. Convention mondiale jour 1 fin Dieu exigeait l’obéissance. Mais, il a eu un opposant. Le Diable a fait croire aux hommes que l’obéissance était un signe d’infériorité, il a fait croire à l’homme qu’il devait prendre ses propres décisions. Tandis que pour Dieu, l’obéissance était nécessaire afin que l’homme puisse exercer l’autorité. L’homme devait prouver que la soumission de la création à lui était juste en se soumettant à Dieu comme la création devait se soumettre à l’homme. L’homme a choisi le chemin de l’indépendance, il a ainsi abandonné la domination sur la création. Dieu choisi l’homme, lui donne une mission et exige une obéissance qui aligne sa nature à celle de Dieu. Il crée ainsi un modèle, que Dieu peut bénir sans se contredire Lui même. En effet, Dieu ne peut bénir quelque chose qui est contraire à Lui, Dieu ne peut pas bénir son ennemi. Une fois que Dieu a quelque chose à bénir, Il le bénit afin que la chose puisse 3 1) se reproduire 2) se multiplier 3) se répandre 4) dominer Les effectifs, c’est l’autorité. Toutes les études sociologiques montrent que les modes, les grandes tendances sont produites par les masses. La domination appartient aux effectifs. Nous allons gagner les âmes, avoir de grands effectifs et utiliser les outils du monde (la démocratie, le fait que les lois soient votées à la majorité) pour éradiquer ce qui est contraire à la nature de Dieu. Dieu avait dit au frère Zach que si il Lui obéissait en toutes choses (gestion des finances, manière de traiter ses voisins…), Dieu le bénira avec dans le monde entier des gens, des disciples qui vont recevoir de Dieu la capacité d’être productifs, convaincants envers les autres pour gagner beaucoup d’âmes, qui à leur tour rendront une obéissance parfaite à Jésus, de sorte que à moins que Jésus revienne avant, en 2065, 1 milliard de personnes rendent au Seigneur une obéissance totale. Les seuls rivaux que nous avons sont l’Inde (1.2 milliards), la Chine (1.5 milliards), les catholiques (1.1 milliards), l’islam (1.4 milliards), l’hindouisme (plus de 1 milliards). Nous devons gagner des hommes qui connaissent Jésus, qui ont été délivrées de l’égoïsme, qui aiment leur prochain. Et si nous le faisons, Dieu nous bénit en sorte que partout dans le monde, dans 250 unités géopolitiques, 1 milliards de personnes connaissent Jésus et lui rendent une obéissance complète dans chaque aspect de leur vie. Le règne de l’amour, l’hégémonie de l’altruisme, une utopie de bienveillance, c’est notre mission, notre but. Tout comme Dieu avait fait pour son oeuvre, nous avons séparé notre but en 4 phases. Phase 1 : être productifs à partir de ce premier modèle de leader et de fondateur (le frère Zach) et être 100 000 croyants dans 50 nations. Nous l’avons réalisé en 2007. 4 Phase 2 : Nous vous avons invité ici pour célébrer avec nous l’accomplissement de notre vision. Nous devions être 1 million dans 100 nations. A ce jour, nous sommes 2.4 millions dans 110 nations. Phase 3: être des dizaines de millions dans 150 nations. Nous espérons y arriver dans 5 ans. Venez avec nous, ne mourez pas tôt, ne mourez pas n’ayant rien accompli. Nous sommes aussi inoffensifs que des colombes, notre royaume est un royaume d’amour, de justice, une utopie de bonté envers notre prochain. C’est ce monde que Jésus commande. C’est ce à quoi nous avons décidé d’obéir. C’est une chose qui mérite qu’on y mette sa vie. Toi même, tu es fatigué par ton égoïsme. Le monde meurt à cause e de l’égoïsme. Il y a une puissance à travers Jésus qui libère de l’égoïsme de sorte que l’homme puisse vraiment aimer son prochain, de manière désintéressée.

Total Page Visits: 192 - Today Page Visits: 1