Après avoir planté le décor hier lors de la cérémonie d’ouverture de la 3ème Convention Mondiale de la Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale (CMCI), le Leader Mondial Théodore ANDOSEH est, en ce second jour de cet événement historique, entré dans le vif du sujet, en entamant l’enseignement prévu à cet effet.
Dès l’entame de son message, l’orateur a tenu à faire à l’ensemble de délégués un bref résumé des conventions passées. A cet titre, il a indiqué que notre ministère a déjà connue des conventions internationales. La première convention qui s’était tenue à Lagos (Nigeria) avait pour but de poser la fondation de notre ministère qui était en train de quitter le Cameroun pour d’autres nations. « il était question de définir ce qui allait être le dénominateur commun de notre ministère partout où il devait se retrouver. Et le thème de cette convention était JESUS, NOTRE MODEL. A cet sujet, le frère Théodore a précisé que Jésus est la parole finale de Dieu pour quiconque est membre de la CMCI.
Nous acceptons que tu sois différent de nous dans la manière de t’habiller, de danser,… Nous n’allons pas nous quereller sur ces aspects formels, nous allons juste exiger que ta manière de faire soit descente et appropriée. Mais, en ce qui concerne la ressemblance à Christ, nous n’allons pas nous compromettre. Si ta vie, tes pratiques dans l’église sont différentes de Jésus Christ, tu es une hérésie pour notre ministère. A partir de cet instant, si tu nous donne la preuve que tu ne veux pas te corriger, nous allons te retrancher de notre communauté.
Jesus Christ est le dénominateur commun de tous ceux que nous allons reconnaitre comme membres de notre communauté. Toute autre chose est une abération.

En 2002, nous avons tenu une deuxième convention à Lagos. Celle-ci se tint au moment où plusieurs nations avaient déjà été pénétrées, mais il se posait plusieurs question sur la méthode, les stratégies, les approches à adopter pour réussir sur le champ de mission. Selon l’orateur, plusieurs missionnaires cherchent des stratégies qui permettent de gagner les âmes et de les conserver. Pour certains, ils te diront qu’il faut une évangélisation agressive, d’autres te diront qu’il faut un bon ministère pastoral, d’autres encore diront qu’il faut une manifestation de la puissance de Dieu par des signes et des protiges. Mais, toutes ces méthodes sont celles que Jésus Christ rejeta lorsqu’il fut tenté par le Diable dans le désert. Aucune de ces méthodes n’est donc de Christ. Dès lors, qu’elle est donc pour le missionnaire et pour chacun d’entre nous qui veut gagner les âmes, la stratégie ou la méthode à suivre? Le thème de cette deuxième convention apporta la réponse à cette question à savoir: «LE SAINT ESPRIT, NOTRE PUISSANCE».
Le Leader de la CMCI a expliqué aux délégués que le but de notre ministère n’est pas de gagner les âmes, mais de convertir les Hommes pécheurs en Hommes saints. «notre but n’est pas de te gagner, mais de te convertir» a t-il ajouté. De sorte que, ce qui nous intéresse n’est pas que tu sois membre de notre communauté, mais que tu sois converti et ressemble à Christ.
Le saint esprit est éternel et tout ce qu’il fait dure éternellement. Les âmes qui sont converties, établies dans l’église par la puissance du Saint Esprit demeurent éternellement. Mais, celles qui y sont etablies par des séductions charnelles et mondaines finissent par repartir dans le monde. Ô certainement la raison pour laquelle personne ne demeure dans ton assemblée, la raison pour laquelle ton assemblée ne grandie pas, se trouve dans le fait que tu utilises des méthodes de séduction charnelles pour attirer les gens à l’église. La raison pourrait être que le Saint esprit n’est pas ta puissance. Ta puissance pourrait être ton argent que tu donnes au gens pour les attirer, ta puissance pourrait être ton éloquence…. Toutes ces méthodes sont celles que le diable présenta à Jésus dans le désert et qu’il refusa.
Le frère Théodore a tenu tout de même à préciser que lorsque Dieu possède quelqu’un, il va utiliser, son argent, ses talents et toutes les autres aptitudes. Mais à la base, la personne doit être possédée par Dieu.
Toutes ces conventions passées, avaient pour but de poser les fondations. Ces fondations ayant été posées, le Leader a indiqué que nous voulons nous servir de la convention que nous sommes en train de tenir comme un forum pour établir ce que Dieu attend de chacun d’entre nous. D’où le thème que nous avons retenu à savoir: être disciple et former des disciples de Jésus Christ.
Pour introduire ce thème, l’orateur a invité l’ensemble de délégués à lire 1 corinthiens 11:1. De ce passage, il en a déduit que former un disciple, c’est amener la personne à suivre tout ce que toi même tu as suivi en obéissance à Christ.
Il a ainsi annoncé que pour devenir disciple, nous allons considérer 7 choses:
1- croire en la personne de Jésus et le recevoir.
Sur ce point le frère T.A a indiqué qu’il était impossible de suivre quelqu’un qu’on n’admire pas. La première chose à faire pour être disciple conciste donc à développer une admiration pour Jésus -Christ.
De quoi s’agit-il et comment y parvenir ? C’est ce qui fera l’objet de l’enseignement de demain.

Que le Seigneur vous bénisse!!!

Total Page Visits: 345 - Today Page Visits: 1