Il vous souviendra que hier, nous nous étions séparés sur la question de savoir que signifie être disciple de Jésus?
Le frère Théodore avait ainsi résumé la réponse à cette question en 7 points dont les développements devaient être amorcés ce jour. C’est dans ce sens que l’enseignement de ce 4ème jour a porté sur le premier point à savoir:

Croire en la personne de Jésus-Christ et le recevoir

Partant du livre de Jean 20: 30-31, le frère Théodore a indiqué que le fait d’être disciple de Jesus Christ ne commence pas par des manifestations extérieurs. C’est la religion. Le discipolat à Christ commence à l’intérieur, par une vie qui est reçue en croyant que Jesus est le Christ, le fils de Dieu.
Que signifie croire à Jesus Christ?
L’orateur a exposé à son auditoire qu’il y’a 7 étapes pour croire à Jésus.
1- Le rencontrer
Le discipolat commence par une rencontre vitale avec Christ. Comment les gens ont ils rencontré Christ?
Toutes les rencontres avec Christ ne mènent pas au salut. Il y’a plusieurs pistes qui mènent à Christ dans la bible.

  • Joseph avait rencontré Christ à partir d’un rêve. Il a cru, a épousé Marie et adopté Jésus.
  • Les Mages de l’orient ont rencontré Christ à travers une étoile. À ce sujet, le Leader de la CMCI a indiqué qu’il y’a des pistes dans la nature qui mènent vers Christ. Les Mages avaient rencontré Christ à partir d’un alignement des étoiles.
  • les Bergers de Bethléem avaient été conduits à Christ par une chorale d’Anges. Ce fut aussi le cas de Corneille.
  • Siméon avait été conduit à Christ par le Saint Esprit
  • Anne, la prophetesse, avait été conduit à Christ par le jeûne et la prière.
  • Jean Baptiste a été conduit à Christ par des Signes.
    Ces exemples et plusieurs autres, montrent que Dieu n’est pas limité, il s’est servi de beaucoup de pistes pour attirer les gens à Christ.

Poursuivant sont enseignement dans Jean 1:1-14, le frère Théodore a expliqué à l’ensemble de délégués que Le fait de croire en Jésus Christ, qui produit la vie intérieure implique la foi.
Jean Baptiste avait été suscité par Dieu pour préparer les Hommes à rencontrer le Christ. La méthode qu’il utilisa à cet effet était simple: CELUI QUI VEUT RENCONTRER CHRIST DOIT D’ABORD CONFRONTER SA VIE, SE REPENTIR.
La repentance qui mène à Christ implique que :

  • Toutes les montagnes soient applanies
    À ce sujet, l’orateur a indiqué que nous devons prêcher la loi de Dieu pour détruire toutes les montagnes dans la vie de la personne qui cherche à rencontrer Christ. Ces montagnes peuvent être l’orgueil, l’humanisme, l’amour du monde…. Si nous sautons cette étapes, nous produirons des fausses répentances.
  • Toutes les vallées soient comblées
    Dans la vraie repentance, les justifications de soi, les appitoyements sur soi… doivent être comblé. Chacun doit prendre la responsabilité de tout péché dans sa vie. Si tu te considère comme victime, tu n’as pas cru. Tu es responsable de ton péché et tu dois prendre tes responsabilités. Dire à Dieu que tu n’es pas capable est un mensonge. Sors de cette victimisation pour commencer la vrai repentance.
    La repentance commence par une prise de responsabilité.
    Tu dois préparer le chemin pour que Christ rentre dans ton cœur et cette préparation C’est la repentance. Toute repentance doit devenir pratique. Il faut qu’on voit les oeuvres de la repentance. C’est ainsi qu’aucun voleur ne sera pardonné tant qu’il n’a pas payé. Celui qui avait volé doit payer
    Sans une vraie repentance, la foi qui reçoit Christ, accompagnée par une puissance transformatrice ne rentrera pas dans le cœur. La puissance pour changer sera ainsi absente et la marche avec Dieu sera ardue pour la personne Parce que, le terrain n’avait pas été applani. La foi qui apporte la puissance transformatrice vient avec la vrai repentance.

Croire et recevoir Jesus Christ implique une connaissance qui sauve.
Il y’a deux façons de connaître Christ:
On peut avoir de Christ une connaissance empirique, celle qui va d’une oreille à une autre, d’une tête à une autre.
On peut aussi avoir une connaissance révélée.
La connaissance empirique C’est la connaissance au sujet de Jesus que les autres partagent avec nous. Elle peut nous amener au salut.
La connaissance de Jésus, c’est celle que Pierre eut. C’est elle qui donne le droit d’appeler Dieu PERE. C’est cette connaissance de Jésus qui produit le salut.

Etre disciple commence à l’intérieur. Tout pasteur doit cesser d’être attiré par l’auditoire pour enfanter Christ en ses Brebies et cela se fait dans la prière.
Quand les gens ne donnent pas à Dieu, ils sont pires que les païens et ce n’est pas eux qui sont à blâmer. Le problème est que leur dirigeant n’a pas formé Dieu en eux. Quand la vie spirituelle envahit le coeur, les choses partent et les gens donnent.

Il peut avoir un nouveau commencement même pour ceux qui sont déjà dans l’église.
C’est sur ces paroles que l’auditoire fut congédié, rendez-vous ayant été pris pour demain.

Que Dieu vous bénisse!!

Total Page Visits: 223 - Today Page Visits: 2