Ayant déjà abordé 6 points sur les 7 annoncés en introduction du présent enseignement, le frère Théodore a abordé ce matin, le 7ème point de la première partie de son enseignement portant sur ce que signifie être disciple de Jésus. Il a donc été question ce jour d’examiner LE RENONCEMENT.

COMPTE RENDU DU 6ÈME JOUR DE LA CMK 2019

Nous sommes toujours en train d’examiner les 7 points qu’implique le fait d’être disciple. Dans les comptes rendus précédents, nous avions déjà étudié les 3 premiers points :
1- croire en sa personne
2- se confier à son oeuvre
3- Obéir à sa parole

Ce matin, nous avons entamé le 4ème point.

4ème point: SUIVRE LE MODEL DE JESUS

Partant de Romains 8: 29-30, le frère Théodore a montré à l’ensemble de délégués que Dieu a connu chacun d’entre nous d’avance, il nous avait prédestiné. Son dessein est que chacun d’entre nous se conforme à Christ afin que Dieu ait plusieurs fils qui reflètent sa gloire sur terre. La Gloire de Dieu ne viendra pas sur terre sous la forme d’un nuage planant au-dessus de la terre. Pour que la terre soit remplie de la Gloire de Dieu, il faut qu’il y ait plusieurs fils de Dieu dans toutes les localités de la terre et que chaque fils de Dieu brille de sorte que ceux qui le regardent voient à quoi ressemble la Gloire de Dieu. C’est donc le nombre d’enfants de Dieu et la Gloire qu’ils revêtent, qui répandent la Gloire de Dieu sur la terre.
Hébreux 2 nous enseigne que le Seigneur Jesus s’est chargé de la tâche qui consistait à nous transformer en vue de faire de nous des fils de Dieu. Jesus a donc payé le prix pour que toi et moi soyons glorieux.
Si notre Ministère doit être comme celui de Jésus, tout dirigeant qui veut transformer les vies doit payer le prix. La transformation des vies est coûteuse.
Former des disciples C’est accomplir le but de Jésus qui est que la terre soit remplie de plusieurs fils de Dieu. Cette formation des disciples met en exergue plusieurs facteurs au nombre desquels : la maturation. La formation des disciples implique la maturité. Pour Jesus, le but doit être accompli mais pas à tout prix. Tu n’as pas besoin d’écraser les autres sur ton chemin pour accomplir le but, tu n’as pas besoin d’être désagréable. C’est en cela que consiste la maturité.

Philipiens 2:5-8
De ce passage, il est ressorti que notre attitude doit être la même que celle du Seigneur Jésus Christ. Être disciple de Jesus implique la similitude de coeur avec lui. Il ne s’agit pas seulement d’une ressemblance extérieure, mais aussi et surtout une ressemblance intérieure.
Il y’a un phénomène très triste au niveau des leaders dans notre ministère : C’est l’exhibitionisme. Chacun veut montrer combien de fois il est important. Nous devons devenir comme notre Seigneur Jésus, il était égal à Dieu, mais s’était humilié.
Notre prière est que dans le leadership au sein de notre ministère, CHACUN CONSIDÈRE LES AUTRES MEILLEURS QUE LUI.
Ezechias était un homme fantastique, mais le jour qu’on est venu le féliciter pour les oeuvres qu’il avait accomplies, il avait manqué de rendre Gloire à Dieu et Dieu a jugé ce bon dirigeant à cause d’un coeur discemblable à celui de Dieu.
Le revêtement du modèle de Christ comporte deux aspects:

  • revêtir ce que Jesus a fait
  • Emprunter le chemin que Jesus a emprunté
    Nous devons suivre l’exemple de Jésus, adopter sa manière de faire. Pour le disciple, la manière de faire de Jésus est finale. Jean 13: 13-15 / 1 Pierre 2: 21-23 / 1 Jean 2:6
    Dans ces passages, il s’agit des choses très simples: comment nous traitons les frères; comment nous traitons ceux entre les mains de qui nous souffrons; comment nous traitons nos ennemis.
    La bible dit qu’à ce niveau, Jésus nous a donné un exemple à suivre.

5ème Point SUIVRE LA VOIE DE JESUS

En suivant le modèle de Christ, nous devons aussi suivre son chemin. Quel est ce chemin?
Matthieu 11: 29
Le chemin de Jésus est:

  • doux
  • Humble de coeur
  • on y trouve du repos
    Il y’a deux sortes de repos: le repos qui est donné à toute personne qui vient à Christ*. Il s’agit du soulagement, de la délivrance des problèmes, des fardeaux que nous avons quand nous venons à Christ.
    Le repos qui est trouvé par ceux qui sont venu. Ce repos se trouve dans l’école de porter le Joug de Jésus.

Jean 12: 24-26
Dans la formation des disciples, la fin ne justifie pas les moyens. Si nous voulons servir Dieu, nous devons le servir comme Jésus l’a servi, en suivant les méthodes de Jésus. Comment Jésus à t- Il accompli son but? Par la croix. Il y’a donc une croix pour toi en vue d’accomplir ton but.

Dans la tentation du dessert, le diable offrait à Jesus des alternatives pour faire la volonté de son père et réussir. Mais il les refusa. Dieu n’a pas besoin de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit pour l’amener à le suivre.
Jésus a refusé tous les chemins moins chèrs pour accomplir le but. Tout ce que Jesus a refusé, C’est ce que les pentécotistes sont en train de rechercher activement: le pain pour les affamés, la puissance pour les signes et miracles.

6ème point: SERVIR LA MISSION DE JÉSUS

Jean 4:34-38
Le disciple a un sens de vocation, son appel est urgent et subordonne les besoins personnels. Si en tant que missionnaire, ta mentalité est de garantir d’abord tes besoins personnels (Logement, scolarité de tes enfants…) Tu fais parti de ceux qui dispersent la moisson, ceux qui pensent que nous avons encore du temps.
Être disciple C’est un sens de mission, un sens de vocation.
Jean 15:15 / Jean 17:18
Nous avons la même mission dans les mêmes conditions.
Jean 20:21
Le disciple a une mission, un appel. Quand on est disciple, le service à Christ n’est pas facultatif.
Tu n’as qu’un appel : CHERCHER, TROUVER ET SAUVER LES PERDUS. Tu dois accomplir cet appel dans les mêmes conditions et avec les méthodes que Christ. Tout missionnaire qui va sur le champ de mission et est tourmenté par ses besoins a trahi la mission et il va échouer.
Pour accomplir sa mission, Jésus n’avait pas où reposer sa tête. Il n’y avait pas de place pour lui et ses parents dans l’hôtel. Mais, Mathieu 6 te donne un chèque en blanc pour tes besoins cherche premièrement le royaume et la justice de Dieu. Occupe toi de ses affaires et voyons s’il te laissera tomber.

Que Dieu vous benisse

Partant de Luc 14: 25-33, l’orateur a amené son auditoire à inverser ce passage, c’est à dire remplacer la forme négative par la forme positive. Il a ainsi fait ressortir que Jesus était ici en train de nous offrir le pouvoir de vivre la vie de disciple jusqu’à la fin.
Ce passage nous fait découvrir les obstacles au discipolat à Christ à savoir:

  • L’amour légitime pour les parents et toutes les réclamations que cela implique;
  • L’amour légitime pour soi même, et toutes les ambitions que cela implique pour l’accomplissement de soi, pour ton épanouissement, pour faire quelque chose de ta vie.
    Jésus dit que ce sont là des choses qui empêchent de vivre la vie de disciple de Christ.
    Le frère Théodore a tenu à souligner qu’il n’y a rien de mauvais à aimer son père ou sa mère, au contraire, Dieu nous l’ordonne. Mais, * dans la psychologie humaine, il y a plusieurs amours légitimes qui, si nous voulons aimer Jésus, deviennent des ennemis. Dès lors, l’amour pour le Seigneur implique donc de renoncer à tous ces autres amours légitimes.
    Si je m’aime moi même et renonce à cet amour pour me donner à Jésus, Jésus deviendra mon amour
    Si j’aime mon père et renonce à lui pour aimer Jésus, Jésus deviendra mon père.
    Si je renonce à mon mariage pour m’attacher à Jésus, j’aurai alors avec Jésus une relation d’épouse.
    Dieu n’est donc pas en train de sous-estimer le sentimentalisme, l’amour pour les parents et pour soi même est légitime.
    Le coeur qui renonce à quelque chose de précieuse pour une autre chose plus précieuse aimera la seconde chose avec la même intensité qu’il a aimé la chose à laquelle il a renoncé. C’est sur la base de ce principe que Jesus demande de renoncer aux amours naturels si on veut l’aimer et être ses disciples. Il est donc en train de dire à chacun de nous que « si je te coûte tous tes amours naturels, tu vas me suivre jusqu’à la fin. Si je te coûte toutes tes ambitions, je serai ta seule poursuite, le seul but de ta vie.
    David avait compris ce principe et il refusa de faire à Dieu une offrande qui ne lui avait rien coûté. Paul avait compris ce principe et dans Philipiens 3:7-8 il explique que pour avoir Christ, il lui a fallu renoncer à tout ce qui lui été cher, tout ce qui faisait sa fierté. Le seigneur Jésus insiste sur ce même Principe dans Matthieu 20:44.
  • LE RENONCEMENT EST INCONTOURNABLE POUR QUI VEUT ÊTRE DISCIPLE DE JESUS.
    Le dénominateur commun de tous ceux que Jésus avait choisi en vue de leur confier la vision c’était le RENONCEMENT A TOUT.
    Jésus avait divisé en deux groupe la foule qui le suivait: ceux qui avaient tout reçu en le suivant et ceux qui avaient tout perdu en le suivant. Aux premiers, il a donné la guérison, la délivrance et toutes autres bénédictions. Pour les seconds, il les a pris comme co-ouvriers en leur confiant sa vision.
    Le renoncement est au centre du discipolat, il n’y a pas de disciple sans renoncement. Le frère Théodore a montré que Pierre avait du mal à le comprendre, il a dû rétrograder 4 fois et quatre fois Jésus est reparti le chercher.
    Après ces paroles, l’assistance a été amenée à bénir Dieu et prier, chacun s’engageant à renoncer à tout pour suivre Jésus dans la phase 3 de notre ministère. La séance a été clôturée par les louanges et actions de grâce à ce grand Dieu qui nous a rendu capable. Gloire à Dieu!!!
Total Page Visits: 63 - Today Page Visits: 3