Le Chemin du Service Chrétien

Ce livre traite du Chemin du Service. Servir le Seigneur, c’est quelque chose qui commence mieux en Sa présence immédiate. Quand une personne L’a servi en Sa présence immédiate et a satisfait Son cœur, Il peut alors envoyer cette personne servir de Sa part. Servir le Seigneur dans Sa présence immédiate consiste essentiellement à L’adorer. Il est dit des dirigeants de l’Eglise d’Antioche :
“Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir”. (Actes 13 : 2-3)
Barnabas et Saul furent envoyés de la présence du Seigneur pour Le servir dans l’œuvre à laquelle Il les avait appelés. Ils étaient en train de servir dans Sa présence lorsqu’Il les envoya servir en Son nom. Tout service pour le Seigneur devrait commencer de cette façon-là.
Le service du Seigneur est invariablement lié à la vie de résurrection. Personne ne peut réellement servir le Seigneur sans que Lui, le Seigneur de toute gloire, ait pris l’initiative de l’appeler à Son service. Cela en est ainsi parce que ceux qui Le servent doivent connaître à la fois la mort et la résurrection avec Christ. Le service est le débordement de la vie de Dieu, et il ne peut y avoir de débordement sans la vie de résurrection.
On peut faire beaucoup de choses au nom du Seigneur, mais seul ce qui découle de la vie va demeurer ; et pour que s’écoule la vie, il faut qu’il y ait d’abord la mort. Une personne ne peut servir qu’à la mesure de sa mort et de sa résurrection avec Christ.
Ceux qui s’écartent eux-mêmes des rudes exigences de la croix découvriront qu’ils se sont aussi écartés du ministère de la vie. Une personne connaîtra la vie de résurrection et le ministère de résurrection selon la mesure de sa soumission à la mort au monde et à la chair.
Une œuvre peut être en force et en puissance sans qu’elle soit pleinement du Saint-Esprit. Samson fit des œuvres de puissance, bien qu’il fût totalement hors de communion avec un Dieu saint. Dieu exige la sainteté de ceux qui veulent Le servir au point de Le satisfaire.
Finalement, nous voulons dire qu’une œuvre chrétienne n’est acceptable devant Lui et ne satisfait Son cœur que si elle est en harmonie avec Sa volonté et s’effectue sous Sa direction. Toute œuvre accomplie en dehors de Sa volonté et de Sa direction est non seulement inutile, mais est aussi une abomination devant Lui.
Plusieurs croyants sont aujourd’hui occupés à ne rien faire pour le Seigneur. Ils sont timides, retirés, et manquent de courage et de direction claire. Où sont ceux qui oseraient aller à Son commandement pour prendre des villages entiers, des villes, des provinces, des nations entières, et des continents entiers pour Lui?
Ma prière est que le Maître de la moisson utilise ces messages pour susciter des serviteurs et des esclaves pour Son glorieux Fils; que ceux-là commencent dans Sa présence et, sous Sa direction, qu’ils arrivent aux confins du monde.
Seigneur Jésus, ignore les faiblesses et les lacunes à la fois de ces messages et du messager humain, et utilise-les, Seigneur, pour Ta gloire. Amen.

20total visits,1visits today